Sécutité alimentaire et développement durable en Afrique équatoriale

Il est important d’envisager des options politiques fortes devant redonner la vie au milieu rural. La gestion des questions agricoles et alimentaires mérite d’être placée au centre des préoccupations des gouvernants
Roger Ntoto, université de Kinshasa

Lire la suite

 

> Selon une étude publiée en novembre 2021 par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM), en République Démocratique du Congo :

 

Aristide Onone (FAO) &  Christophe Mboso (Président de  l'Assemblée nationale de RDC)

  • environ un quart de la population est en proie à une insécurité alimentaire aiguë depuis septembre 2021

  • 860 000 enfants et 470 000 femmes enceintes ou allaitantes feront face à une malnutrition aiguë en 2022.


>
Le 14 juillet 2021,
lors du lancement de l’Alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle devant l’Assemblée nationale de RDC et son président , Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, il a déclaré :

« Le Parlement a donc un rôle à jouer et son action est déterminante en termes de loi de finances, vote des lois. La prochaine étape, c’est faire en sorte que la sécurité alimentaire, le droit à l’alimentation figurent ou soient introduits dans la Constitution » 

Voilà donc un enjeu national clairement identifié et pointé du doigt.