Économie

Rechercher par terme du glossaire

Glossaires

Terme Définition
Cotisation sociale

♦ Ce sont des prélèvements opérés essentiellement sur le travail mais aussi, de façon plus marginale sur le capital, servant à financer les prestations sociales.
♦ Équivalent étranger : Social contribution.

Coût d’opportunité

♦ 1. Avantages non perçus en entreprenant une activité plutôt qu'une autre.
   2. Valeur de la meilleure utilisation alternative d'une ressource. Il s'agit de la valeur maximale des autres produits qu'il aurait été possible et nécessaire de produire si la ressource en question n'avait pas été utilisée à cette fin. Le coût d'opportunité est un des concepts de base en économie. Il exprime l'idée que pour chaque choix, le coût économique véritable est le sacrifice de sa meilleure alternative. Le coût d'opportunité est le bénéfice net abandonné parce que la ressource fournissant le service ne peut plus être utilisée pour sa seconde meilleure utilisation. L„approche par coût d'opportunité est une technique utile lorsque les coûts de certaines utilisations comme la protection des habitats ne peuvent pas être directement évalués.
♦ Équivalent étranger : Opportunity cost.

Coût de la réduction

♦ Les coûts de la réduction se réfèrent aux dépenses qui réduisent les pressions directes sur les éléments naturels (par exemple, à partir de l'élimination des déchets).
♦ Équivalent étranger : Abatement cost.

Coût énergétique

♦ Quantité d'énergie que doit attribuer une espèce à chacune de ses activités écophysiologiques pour maintenir son équilibre énergétique. Le coût énergétique augmente fortement à partir du moment où la température passe au-dessous de la thermo-neutralité (souvent autour de 10°C).
♦ Équivalent étranger : Energetic cost.

Coût externe

♦ Coût que fait peser sur d’autres agents de l’économie un agent émetteur d’une externalité négative comme, dans le cas de l’environnement, une émission de polluants ou de déchets ou une surexploitation des ressources naturelles. L’émetteur de cette externalité ne tient pas compte de ce coût externe (Chiroleu-Assouline in Veyret, 2007).
♦ Équivalent étranger : External cost.

Coût incrémental

♦ Le coût incrémental, issu de l'univers de l'analyse de projet a été mis à l'honneur dans le domaine de l'environnement au cours des négociations du Protocole de Montréal. Il s'agit du coût supplémentaire qu'implique la prise en compte de l'environnement mondial dans les projets de développement. Le coût incrémental repose sur l'idée que la protection de l'environnement mondial demande un "plus" financier au sein des projets de développement. Cette idée, qui semble relever du bon sens, entérine la distinction, voire l'opposition, entre développement économique et protection de l'environnement mondial.

> La notion de coût incrémental suppose qu'une incitation monétaire est nécessaire et suffisante pour modifier les comportements dommageables pour l'environnement. Le coût incrémental apparaît donc conforme B la manière traditionnelle dont les économistes abordent la question de l'environnement, c'est-à-dire sur le mode de l'internalisation des externalités.
♦ Équivalent étranger : Incremental cost.

Coût social

Coût total associé à une activité, incluant à la fois le coût pour les individus privés et le coût pour la société.
Équivalent étranger : Social cost.
Coûts et avantages privés

♦ Coûts et avantages directement ressentis par des agents économiques individuels ou des groupes et vus en fonction de leurs perspectives, en ignorant les externalités imposées sur les autres. Les coûts et avantages sont évalués au prix réellement payé ou reçu par le groupe, même si ces prix sont fortement biaisés. Ceci correspond aux coûts et avantages financiers.
♦ Équivalent étranger : Private costs and benefits.

Coûts et avantages sociaux

♦ Coûts et avantages tels qu'ils sont vus par la société dans son ensemble. Ils diffèrent des coûts et des avantages privés en étant inclusifs (tous les coûts et avantages générés par un membre de la société sont pris en compte) et en étant évalués selon des coûts d'opportunités sociales plutôt que par les coûts du marché quand ces deux coûts sont différents. Parfois désignés comme coûts et avantages économiques.
♦ Équivalent étranger : Social costs and benefits.

Coûts récurrents

♦ Coûts liés à une opération ou à la maintenance et qui continuent à exister après la mise en œuvre du projet.
♦ Équivalent étranger : Ongoing costs, recurrent costs.

Couts unitaires de main-d’œuvre

♦ Salaires et traitements à l’inclusion des cotisations patronales de sécurité sociale, par unité produite.

CPG

♦ Acronyme pour : "Compliance Policy Guide"

CPSC

♦ Acronyme pour : "Consumer Product Safety Commission"

Crédit carbone

♦ Terme générique pour qualifier les allocations de gaz à effet de serre à des entités (pays, entreprises, projets) qui peuvent faire l’objet d’échange sur un marché.
♦ Équivalent étranger : Carbon credit.

Crise

♦ Situation plus ou moins durable de rupture d'équilibre qui laisse entrevoir un changement, que celui-ci soit positif ou non.
♦ Équivalent étranger : Crisis.